DHCenter - logo
HEAD-Genève

En association avec le Programme Doctoral Architecture et Sciences de la ville (EDAR EPFL), la HES-SO Genève pour la HEAD–Genève met au concours un poste d’assistant·e HES (doctorant·e) à 80% rattaché au Master en Media Design. Il s’agit d’un engagement à durée déterminée de 1 an, renouvelable 3 fois (durée du Doctorat).

Contexte institutionnel : partenariat HEAD Genève & EPFL

Depuis 2016, la HEAD Genève (Haute école d’art et de design) a établi une convention de collaboration avec le programme doctoral d’architecture et sciences de la ville (EDAR EPFL), qui fait partie intégrante de l’École doctorale de l’EPFL (EDOC). Dans un contexte où la complexification des rapports entre les usages et les formes remet en cause les systèmes de représentations hérités du XXe siècle et la division des tâches entre analyse, création, application, la HEAD Genève et l’EDAR développent des formes de recherche inventives, alliant la recherche fondamentale et l’ouverture critique et créative du travail artistique. L’objectif est d’encourager une orientation «recherche par les moyens de l’art et du design» à l’EDAR, permettant d’accueillir des doctorant·e·s issu·e·s de filières artistiques et du design. Il s’agit, pour l’EDAR EPFL, de compléter ses orientations par une spécialisation utilisant la création comme méthode de travail dans le cadre d’une thèse doctorale répondant aux exigences académiques de l’EPFL. Le ou la doctorant·e participera au déploiement de cette orientation doctorale, qui favorise un dialogue stimulant et critique entre la recherche en art, la production des savoirs, les phénomènes urbains au sens large et les sciences sociales. L’objectif du programme est d’accompagner les doctorant·e·s vers une contribution originale à l’aide d’une approche transdisciplinaire.

Contexte institutionnel: L’Irad (Institut de Recherche en Art & Design)

En complément à l’EDAR, le ou la doctorant·e intégrera l’équipe de recherche de la HEADGenève, réunie au sein de l’Irad (Institut de Recherche en Art et Design). L’Irad coordonne les projets de recherche menés par les équipes de la HEADGenève, avec un accent mis sur la recherchecréation. Cet institut organise avec l’EPFL des formations de recherche à destination d’étudiant·e·s en master et doctorat. En complément, l’Irad organise des séminaires de recherche et journées d’étude associant doctorant·e·s, étudiant·e·s et enseignant·e·s.

Statut d’assistant·ePhD

Le ou la doctorant·e sera employé·e à la HEADGenève en tant qu’assistant·e HES au sein du Master Media Design. Il ou elle consacrera 40% de son temps aux tâches d’assistanat détaillées cidessous, et 40% à la préparation et à la rédaction de sa thèse.

Master Media Design (MA MD)

Le Master Media Design propose une formation basée sur l’apprentissage du design d’interaction pour l’innovation scientifique et sociale. Designers graphiques, designers industriel·les, ingénieur·es, ou encore informaticien·nes, sont amené·e·s à relever les défis technologiques, écologiques et sociétaux engendrés par les intelligences artificielles et les interfaces numériques.

Tâches liées au poste d’assistant·e en Master Media Design

  • Participer à la réalisation de mandats et de projets avec des partenaires extérieurs.
  • Apporter un appui pédagogique aux enseignant·e·s lors de cours pratiques.
  • Assurer un soutien technique aux étudiant·e·s dans l’élaboration de leurs travaux pratiques.
  • Aider à la gestion des équipements et des salles, préparation du matériel d’enseignement et d’apprentissage.
  • Suivi administratif et organisation d’activités pédagogiques (voyages d’études, expositions, manifestations, etc.)
  • Gérer les commandes et les dépenses encourues pour les mandats et les enseignements.
  • Suivi des intervenant·e·s et invité·e·s.
  • Aider à la gestion des archives du Master Media Design.
  • Aider à la création de visuels et de contenus pour la communication du Master Media Design sur les réseaux sociaux et le site Web de la HEAD Genève.

Conditions particulières liées au poste de PhD

L’assistant·ePhD sera recruté·e par une commission mixte HEADGenève / EPFL. Il ou elle devra présenter une candidature en ligne à l’école doctorale EDAR de l’EPFL et son acceptation finale au programme doctoral devra être entérinée par la commission de l’EDAR. Une fois dans le programme, il ou elle suivra les cours obligatoires de l’école doctorale EDAR à l’EPFL et obtiendra les crédits requis par l’école doctorale. Les deux lieux d’encadrement de la thèse sont l’EPFL et la HEAD Genève, une présence régulière et à part égale sur ces deux campus est nécessaire. Une place de travail sera à disposition dans chaque institution.

Encadrement de la thèse

La thèse de doctorat sera codirigée par un·e professeur·e de la HEAD Genève (personne pressentie : Nicolas Nova) et par un·e professeur·e du programme EDAR de l’EPFL (personne pressentie : Jérôme Baudry). Des bilans d’étape doivent être présentés régulièrement (rendezvous avec les encadrant·e·s, rapport annuel pour l’EDAR). Le ou la doctorant·e devra participer à l’élaboration de publications et articles peer reviewed, journées d’études, manifestations publiques, et est incité·e à élaborer des projets transdisciplinaires. Le diplôme de doctorat sera délivré par l’EPFL (doctorat es sciences).

Sujet de thèse

Le ou la doctorant·e développera un projet de thèse inventif se rapportant aux champs du numérique, des techniques, des sciences et/ou de l’environnement. Les thèmes du bricolage, des pratiques et savoirs amateurs, ou des enjeux actuels de l’Anthropocène seront privilégiés. Une dimension de « recherchecréation » est souhaitée, au croisement du design d’interaction et des sciences humaines et sociales (histoire et sociologie des sciences et des techniques, sociologie des usages, anthropologie des techniques).

Profil recherché

  • Master en design (a minima), ou titres jugés équivalents
  • Fort intérêt pour la recherche en design et pour la recherchecréation
  • Excellentes capacités rédactionnelles et méthodologiques
  • Fortes compétences en design d’interaction. Bonnes bases en programmation (Javascript, p5.js, Processing) souhaitées. Quelques connaissances en électronique (Arduino, ESP32 ou Raspberry pi) seraient un plus.
  • Capacité à encadrer le travail d’étudiant·e·s sous la supervision du responsable de filière
  • Disponibilité, rigueur, persévérance et créativité
  • Qualités relationnelles et organisationnelles
  • Maîtrise de l’anglais et du français

Dossier de candidature

  • Lettre de motivation (une page)
  • CV (deux pages)
  • Copies des diplômes obtenus et relevés de notes avec appréciations écrites
  • Noms et coordonnées complètes de deux personnes de référence
  • Résumé du projet de thèse (une page)
  • Note d’intention du projet de thèse (10 pages maximum, bibliographie et images incluses)
  • Portfolio de travaux personnels (20 pages maximum) si existant
  • Mémoire de recherche de Master 2
  • Travaux écrits (articles de recherche ou autres essais, max. 2 publications) si existants

Ces documents sont à rassembler dans un seul document PDF, dans l’ordre indiqué cidessus. Le fichier est à envoyer à rh.head@hesge.ch (rédigé en anglais ou en français).Les dossiers incomplets ou qui ne répondent pas au profil recherché ne seront pas pris en considération.

Pour toute demande de renseignements complémentaires, veuillez contacter Anthony Masure (anthony.masure@hesge.ch), responsable de l’Irad à la HEAD Genève.

Délai de candidature: lundi 17 mai 2021 à 12h

Date pressentie des entretiens: 15 juin 2021 (si besoin, en visioconférence). Une deuxième session d’entretien sera organisée si nécessaire.

Début du contrat: 1er septembre 2021.

Lieu de travail: HEAD Genève, Avenue de Châtelaine 5 & EPFL.

Site: https://www.hesge.ch/head/emplois

Features

« Une fausse vérité peut-elle changer le monde? » Episode 1: Laurence Kaufmann & Pascal Wagner-Egger

Calls

FF21: Fantastic Futures, 3rd International Conference on Artificial Intelligence for Librairies, Archives and Museums

Career opportunities

JOB: Digital Humanities Project Manager for the dhCenter UNIL-EPFL

Career opportunities

EPFL Job : Systems / Software Engineer (60%-100%)

Uncategorized

EPFL Library survey on Research Data Management