News  >  Events

Musées et médiations numériques : enjeux et perspectives

Dans le cadre de son initiative Digital Culture, le dhCenter UNIL-EPFL organise, en collaboration avec le MCBA, une rencontre-débat portant sur le thème « musées et médiations numériques : enjeux et perspectives».

Les musées ont été parmi les pionniers dans l’appropriation des potentialités numériques que l’on nommait alors les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Après plus de 20 ans d’exploration, quels enseignements peut-on tirer du large déploiement des technologies numériques ? Que nous apprend la crise Covid ? Quels sont aujourd’hui les enjeux prioritaires ? Sommes-nous en mesure de qualifier les apports des technologies numériques appliquées au paradigme de la médiation inclusive ? Si le régime numérique interroge l’activité muséale dans son ensemble et la relation aux publics, comment anticiper le rôle et les missions du musée de demain ?

 

Avec

Florence Andreacola est maître de conférences à l’Université Grenoble Alpes où elle enseigne la communication pour les médias numériques. Ses recherches portent sur la place de la culture numérique au musée et lors de l’expérience de visite. Pour y parvenir, elle utilise et interroge des techniques de recherches interdisciplinaires entre informatique, sciences des données et sciences humaines et sociales.

Loïse Cuendet est conseillère en communication en charge du numérique au Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne. Après une spécialisation en histoire et esthétique du cinéma, elle devient journaliste RP. Les relations presse sont sa carte d’entrée dans le monde muséal : à la Collection de l’Art Brut d’abord, puis au MCBA. Elle est partisane d’une communication basée sur la générosité des contenus.

Nicolas Henchoz est le directeur fondateur de l’EPFL+ECAL Lab, le centre de recherche en design de l’EPFL créé en collaboration avec l’ECAL (École cantonale d’art et de design de Lausanne). Les recherches de ce centre ont conduit à plusieurs contributions académiques majeures comme ISMAR, HFES, Siggraph ou Leonardo ainsi qu’à plus de 30 expositions internationales. Beaucoup d’entre elles traitent d’un enjeu culturel majeur pour notre société: comment redonner vie au patrimoine numérisé, par exemple avec la Bibliothèque nationale suisse, le Festival de Jazz de Montreux ou le groupe Richemont.

Manuel Sigrist travaille depuis plus d’une dizaine d’années sur le numérique dans le champ artistique et ses applications muséales. Il pilote la stratégie numérique du Musée de l’Elysée et dirige le LabElysée, un programme dédié à l’expérimentation, à la fois laboratoire et espace d’exposition au sein du musée.

Modération

Alexandre Camus est chef de projet au dhCenter UNIL-EPFL et chargé de cours au Collège des Humanités de l’EPFL. Formé aux Science and Technologie Studies, il coordonne le Programme Innovations Culturelles, un Open Lab réunissant plus de 60 acteurs culturels romands dans l’exploration des potentialités. Il participe à différents projets avec des institutions et faîtières culturelles et conseille les acteurs publics sur les besoins de la transition numérique dans la culture et les patrimoines.

 

 

Informations pratiques

Mardi 21 septembre, à 18h

Entrée gratuite, sur inscription.

Pour vous inscrire, merci d’envoyer un email à : dhcenter@epfl.ch

Certificat COVID obligatoire

 

Lieu

Auditorium

Musée cantonal des Beaux-Arts

Plateforme 10

Place de la Gare, 16 – 1003 Lausanne

 

Accès

Gare CFF Lausanne, 3 minutes à pied

Bus : 1, 3, 21, arrêt Gare
Bus : 6, arrêt Cécil
Métro : m2, arrêt Gare

 

 

 

From: 21 Sep, 2021
18:00 - 20:00
To: 21 Sep, 2021
18:00 - 20:00
Organizer: dhCenter, MCBA
Languages: Français
Musée cantonal des Beaux-Arts Lausanne